métis


métis

métis, isse [ metis ] adj.
mestiz fin XIIe; bas lat. mixticius, du class. mixtus « mélange »
1Vx Qui est mélangé; qui est fait moitié d'une chose, moitié d'une autre. Fer métis, contenant du soufre ou de l'arsenic. — Mod. Tissu métis, toile métisse, dont la chaîne est en coton et la trame en lin (fil et coton). Subst. Du métis. Draps de métis. Torchon en métis.
2(metice 1615 ; du port. de même orig.) Dont le père et la mère sont de races différentes. sang-mêlé; région. demi. Enfant métis. Population métisse. Subst. « La métisse épousée par le commandant de Waize » (Martin du Gard). Métis né d'un Noir et d'une Blanche (ou d'une Noire et d'un Blanc) ( mulâtre ) , d'un Européen et d'une Asiatique ( eurasien) . Descendant de métis et d'une personne de race déterminée. 2. quarteron.
Bot, zool. Qui est issu du croisement de races, de variétés différentes de la même espèce. hybride. Chien métis. bâtard.
⊗ CONTR. Pur.

métis nom masculin Article textile composé de coton pur en chaîne et de lin pur en trame, dans lequel le pourcentage de lin en poids est au minimum de 40 %. ● métis, métisse adjectif et nom (bas latin mixticius, du latin classique mixtus, mélangé) Qui est issu de l'union de deux personnes de couleur de peau différente. Se dit d'un hybride obtenu à partir de deux variétés différentes de la même espèce. ● métis, métisse (difficultés) adjectif et nom (bas latin mixticius, du latin classique mixtus, mélangé) Sens Ne pas confondre ces trois mots parfois employés l'un pour l'autre. 1. Créole = personne blanche née dans les colonies européennes intertropicales (à l'origine, dans les colonies américaines de l'Espagne). L'impératrice Joséphine était créole. « [...] Une petite créole de quinze ans, blanche et rose comme une fleur d'amandier »(A. Daudet). 2. Métis, isse = personne issue de l'union de deux personnes de couleur de peau différente. 3. Mulâtre = personne dont la mère est noire et le père blanc ou inversement. ● métis, métisse (homonymes) adjectif et nom (bas latin mixticius, du latin classique mixtus, mélangé) métisse forme conjuguée du verbe métisser métissent forme conjuguée du verbe métisser métisses forme conjuguée du verbe métissermétis, métisse adjectif Fer métis, fer impur contenant du soufre et de l'arsenic. ● métis, métisse (expressions) adjectif Fer métis, fer impur contenant du soufre et de l'arsenic.

métis, isse
adj. et n.
d1./d Dont les parents sont chacun d'une race différente.
Subst. Un Eurasien est un métis. Syn. (Polynésie fr.) demi.
|| Spécial. Au Canada, issu de l'union d'individus d'ascendance européenne (surtout française) avec des Amérindiennes.
Subst. Les Métis de la Rivière-Rouge (auj. Manitoba) se révoltèrent en 1870 et en 1885.
d2./d ZOOL Issu du croisement de races différentes au sein d'une même espèce.
d3./d TECH Toile métisse, dans laquelle lin et coton sont mélangés.
n. m. Du métis.

⇒MÉTIS, -ISSE, adj.
A. — Issu du croisement de deux races ou de deux variétés différentes de la même espèce.
1. [En parlant d'une pers. ou d'un groupe de pers.]
Emploi subst. On alléguait qu'il se formait un embryon de classe moyenne, indiens, métis et mulâtres aisés et instruits (LEFEBVRE, Révol. fr., 1963, p.12).
Métis de. Ce n'était pas une femme qu'on épouse... C'est une métisse d'Arabe et d'Espagnol... Et dans ce temps-là, j'avais encore des idées d'Europe (LENORMAND, Simoun, 1921, 4e tabl., p.41).
P. anal., subst. masc. En deux mots, c'est un métis en morale, ni tout à fait probe, ni complètement fripon (BALZAC, Peau chagrin, 1831, p.138).
Rem. Il ne faut pas confondre métis et mulâtre, ce dernier désignant seulement l'individu issu du croisement d'un Blanc et d'une Noire, ou inversement.
2. [En parlant d'un animal, d'une plante] Des individus qui ne diffèrent que par la race, les individus mixtes ou métis (PERRIER, La Philos. zool. avant Darwin, 1884, p.281).
Emploi subst. Métis de. Un nouvel hôte, maigre, hérissé, peu rassurant, nous arrive, tenant du chien, du loup; c'était en effet un métis de deux espèces (MICHELET, Oiseau, 1856, p.XXIX).
B. — Qui résulte du mélange de choses différentes. Un idiome métis. (Ds Lar. 19e-20e, Lar. Lang. fr., Lexis 1975).
MÉTALL. Fer métis. Fer contenant une certaine proportion de soufre ou d'arsenic. On compte plusieurs espèces de fer (...) les fers métis (BARBERET, Serr., 1888, p.2).
TEXT. Tissu métis, toile métisse. Tissu, toile formé(e) d'un mélange de coton ou de fil. Blouse forme droite (...) en toile métisse blanche (Catal. Braillon, 1951, p.2). Emploi subst. masc. Le drap housse en métis blanchi (Catal. 3 Suisses, printemps-été 1980, p.505).
REM. Métif, -ive, adj., anc. forme. Enfin, il s'est formé une espèce de peuple métif, né de colons et des Indiennes (CHATEAUBR., Mém., t.1, 1848, p.313).
Prononc. et Orth.:[metis], PASSY 1914, BARBEAU-RODHE 1930 [meti]. Ac. 1694, 1718: mestif, ive ou mestis; Ac. 1740: métif, ive ou métis; dep. 1762: métis. Étymol. et Hist. 1. XIIIe s. [ms.] mestis «qui est fait moitié d'une chose, moitié d'une autre» (Digestes, ms. de Montpellier, 47, fol. 116a ds GDF. Compl.); 2. 1288 «de basse extraction» (JACQUEMARD GIELÉE, Renart le Nouvel, éd. H. Roussel, 5197: li mondes est ... mestis); 3. 1338 «engendré de deux espèces (d'un animal)» (RAIMON VIDAL, Chace as médisance, 61 ds T.-L.: chien mestis); 1377 «id.» (GACE DE LA BUIGNE, Roman des Desduis, éd. Å Blomqvist, 9000: chien mestis); 1669 métis (WIDERHOLD Fr.-all.); 1754 subst. «animal engendré de deux espèces» (BUFFON, Hist. nat., t. 11, p.365); 4. a) 1559 [éd.] mestif «dont la mère est d'un autre peuple que le père (chez les Grecs)» (AMYOT, Vie des hommes illustres grecs et romains, f° 76 v°) b) 1615 adj. et subst. metice, cité comme mot indigène «personne née d'un homme blanc avec une Indienne, ou inversement» (PYRARD, Voyage, t. 2, p.60 et 61 ds ARV., p.341); 1617 metice «id.» (MOCQUET, Voyages en Afrique, Asie, Indes Orientales et Occidentales, p.47, ibid.). Du b. lat. mixticius «né d'une race mélangée» (cf. BLAISE Lat. chrét. et TLL); dér. de mixtus, part. passé de miscere «mêler, mélanger», v. méteil. La prononc. du s final s'explique par l'infl. des formes metice, mestice, cour. au XVIIe-XVIIIe s. (cf. ARV., pp.341-342) et qui sont prob. une adaptation du port. mestiço «sang mêlé» (XIVe s. ds MACH.3) ou de l'esp. mestizo «id.» (1600 ds Autoridades 1734) qui remontent également au b. lat. mixticius. La forme me(s)tif, me(s)tive, en usage du XVIes. au XVIIIe s. (v. FEW t. 6, 2, p.195a) est issue de mestif, par substitution de suff. L'a. prov. connaît mestiz, adj. «de basse extraction, de sang mêlé; mauvais, vil», dès la 1re moitié du XIIe s. (cf. M.PFISTER, Lexikalische Untersuchungen zu Girart de Roussillon, p.568) et comme subst. «bâtard de basse extraction» (1180, Girart de Roussillon, éd. W.M. Hackett, 1757). Fréq. abs. littér.:70. Bbg. ARICKX (I.). Les Orthoépistes sur la sellette. Trav. Ling. Gand. 1972, n° 3, p.141. — BOULAN 1934, p.81. — FISCHER (J.-L.). Sens, contre sens et synon. Doc. Hist. Vocab. Sc. 1981, n° 2, pp.23-36.

métis, isse [metis] adj.
ÉTYM. Fin XIIe, mestiz; var. mestif, ive.Métif; du bas lat. mixticius, de mixtus « mélangé ».
1 Vx. Qui est mélangé; qui est fait moitié d'une chose, moitié d'une autre. || Fer métis, contenant du soufre, ou de l'arsenic.Mod. || Tissu métis, toile métisse, dont la chaîne est en coton et la trame en lin (fil et coton).N. m. || Du métis. || Draps de métis.
tableau Noms et types de tissus.
2 (Métice, 1615; du port. mestiço de même orig.). Qui est issu du croisement de races, de variétés différentes dans la même espèce. a (Humains.) Se dit d'un individu dont le père et la mère sont de races différentes. || Enfant métis.N. Homme métis, femme métisse (→ Sang mêlé). || Une métisse (→ Intendant, cit. 6). || Métis, métisse né(e) d'un Noir et d'une Blanche (ou d'une Noire et d'un Blanc. Mulâtre), d'un Indien et d'une Noire ( 2. Câpre), d'un Européen et d'une Asiatique ( Eurasien). || Descendant de métis et d'une personne de race déterminée. Octavon, quarteron (→ Colonie, cit. 4).
REM. On emploie fréquemment métis absolt pour mulâtre.
1 Elle ne prenait pas davantage son parti des cheveux noirs, un rien crépelés, du nez camus, ni de ce teint blond aux ombres chaudes, qui lui rappelaient, plus qu'elle ne l'eût souhaité, la mère de Gisèle, la métisse épousée par le commandant de Waize pendant son séjour à Madagascar.
Martin du Gard, les Thibault, t. II, p. 186.
2 (…) aux États-Unis, les Noirs forment une catégorie distincte qu'une barrière raciale, qui va s'accroissant, sépare des Blancs. En Amérique du Sud au contraire, la population est faite de métis à divers degrés.
H.-V. Vallois, les Races humaines, p. 122.
b Zool. Se dit d'un animal issu du croisement de races différentes. Hybride (sens large). || Chien métis. Bâtard. || Chien métis du mâtin et du chien courant. Corneau; mâtiné.Nom. || Un métis (→ Barbet, cit. 1). || Le lévrier à poil de loup est un métis du mâtin et du franc lévrier (cit. 1).
c Bot. || Œillet métis.
CONTR. Pur.
DÉR. Métissage, métisser.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • métis — métis …   Dictionnaire des rimes

  • Metis — (μῆτις) meant cunningness or wisdom, craft, skill in Ancient Greek. Metis may also refer to: Métis people (Canada), a mixed race people of Canada Metis (mythology), a Titaness and the first wife of Zeus Metis (moon), the innermost of Jupiter s… …   Wikipedia

  • métis — 1. (mé tis ) s. f. Terme d astronomie. Planète télescopique découverte en 1848. ÉTYMOLOGIE    Terme grec signifiant prudence. métis, isse 2. (mé tis , ti s ) adj. 1°   Qui est né d un blanc et d une Indienne (d Amérique), ou d un Indien (d… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Metis — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Métis est un terme d ethnologie. La Mètis. Terme équivalent à ruse , utilisé aujourd hui en philosophie, en littérature, en psychanalyse, en tactique… …   Wikipédia en Français

  • Metis — bezeichnet Métis, Ethnie in Kanada Metiș, Dorf in Rumänien Metis Persianer, sogenannte Halbpersianer (Felle) aus dem Gebiet der Sowjetunion Metis (Mond), innerster Jupitermond Metis (Mythologie), Mutter der Athene in der griechischen Mythologie… …   Deutsch Wikipedia

  • metis — METÍS, Ă, metişi, se, s.m. şi f. 1. Persoană provenită din căsătoriile a doi indivizi de rase diferite. 2. (Şi adj.) Animal sau plantă provenite din încrucişarea a doi indivizi de rase diferite. – Din fr. métis. Trimis de LauraGellner, 29.05.2004 …   Dicționar Român

  • Metiș — Martinsdorf Mártonfalva Hilfe zu Wappen …   Deutsch Wikipedia

  • Metis [1] — Metis, 1) Tochter des Okeanos u. der Tethys, Personification der Klugheit; sie gab dem Kronos das Brechmittel, wornach er seine u. der Rhea verschlungenen Kinder wieder von sich gab; sie wurde dann die erste Gemahlin des Zeus u. von demselben… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Metis — METIS, is, Gr. Μῆτις, εος, (⇒ Tab. IV.) des Oceans Tochter, wurde vom Jupiter zuerst zur Gemahlinn genommen, Sie gab darauf dem Saturn eine Arzney ein, von der er alle eingeschluckte Kinder wieder ausspeyen mußte, deren Hülfe sich sodann Jupiter… …   Gründliches mythologisches Lexikon

  • Métis —   [me tis, französisch], in Kanada Bezeichnung für Personen mit indianischen und europäischen Vorfahren, 75 150 Métis …   Universal-Lexikon